Menu

Untitled Document

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des dernières nouvelles de Race To Goal !
Vous êtes ici : Contrôle du calage

Contrôle du calage

Pourquoi faire contôler le calage de son aile

Une aile de parapente est l’assemblage de trois éléments maîtres :

- La voile, constituée à 95% de tissus.
- Le suspentage, gainé ou non, en Kevlar, en aramid ou encore en Dyneema.
- Les élévateurs, assemblage de sangles, généralement constitués d'une âme en Kevlar.


En terme de vieillissement et d'usure, les tissus de nos parapentes ont techniquement évolué. Les premiers indices de vieillissement apparaissent vers 200 heures de vols, pour une utilisation classique, mais sont sans incidence sur le comportement de l'aéronef.

Les élévateurs sont généralement constitués de sangle surdimensionnée et de poulies métalliques. L'usure apparait au niveau des sangles, qui sont soumises au système d'accélérateur et aux pièces métalliques. Cette usure reste négligeable au fil des heures de vols.

Enfin, le suspentage, c'est un élément clé pour le bon fonctionnement de nos aéronefs.

L'évolution de nos machines demande toujours plus au suspentage et les contraintes de charge, dù aux 3 lignes et aux 2 lignes, demandent un contrôle régulier du calage.
Les 4 lignes ne sont pas en reste, car il est connu depuis bien longtemps que les suspentes de la ligne des D, ligne très peu sollicité au poids du pilote, a tendance à rétrécir.
Et je ne vous parle pas des contraintes du suspentage des ailes de paramoteur et des ailes de pilotes d'accro ...

Dans tous les cas, suspentes des "A" qui s'allongent ou suspentes des "D" qui rétrécissent, nos ailes se calent cabreuses.

Si votre voile a des comportements bizarres, départ en négatif dans le thermique, manque de vitesse, sensation d'une voile lourde au gonflage ... Ne cherchez plus, faites vérifier le calage de votre aile.

Un bon calage est l'assurance d'un parapente performant, agréable à piloter et surtout un parapente sûr.

Mais avant, je ne faisais pas vérifier mon calage?

Le parapente, un sport mécanique

Nos machines évolues, nos habitudes doivent évoluer avec.

Prenez le vélo et en particulier le VTT. Il y a quelques années l'entretien de nos VTT se résumait à un peu d'huile sur la chaine et on partait rouler. Avec l'évolution des "tous suspendus" et des freins à disques, un VTT demande un réel entretien pour rouler sereinement.
On achète pas deux planches de ski alpin, sans se dire qu'il faudra les entretenir pour qu'elles glissent et qu'elles mordent? Pour se faire plaisir sur les pistes, en début de saison, l'entretien est incontournable.

Le parapente ne déroge pas à la règle des sports mécaniques, la mécanique a besoin d'entretien et de réglages. Pourquoi une aile de parapente ne devrait-elle pas se dérégler? Se dire que l'on ne l'a jamais fait avant est absurde, notre activité à murie, elle a évolué et nous évoluons avec.

Les exemples que je cite ci-dessus parlent d'activités en pratique "loisir" mais qu'en est-t-il dans notre pratique de compétition?

Croyez-vous que la Citroën de Sébastien Loeb n'a pas était révisée avant une course?
Que la raquette de tennis de Jo-Wilfried TSONGA sort directement de chez Décathlon?
Que les snowboard des frangins Delerue, au départ d'un border-cross, n'ont pas été farté depuis 3 mois? Hi, hi, hi, ca vous fait rire.

Et bien actuellement, dans la compétition de parapente, c'est comme ça. Pas d'entretien, pas de réglage, nos parapentes de course n'ont pas à se dérégler!
Et bien non, si l'on veux garder une machine performante ça ne peut plus marcher comme cela .

Et à ton avis, comment vois-tu les choses?


Il faut changer nos mentalités et accepter que notre sport est mécanique.

Pour une activité de loisir, avant l'épicentre de la saison et pour attaquer l'année sereinement, chaque pilote devrait s’interroger sur son calage. On vole la tête libre quand on a pas de doute sur son matériel de vol, notre attention est alors concentré sur l'observation et l'analyse.

Faire contrôler son aile une fois par an ne me semble pas du luxe.

D'expérience il y a quelques années, j'ai jeté un biplace car Il était lourd au gonflage et le décollage était devenu laborieux. Il n'était pas spécialement très vieux mais je l'utilisé que très rarement. Après vérification du calage les D avait perdu 7 cm!


Pour une activité de compétition, la question du calage de son aile devrait être systématique avant chaque grande compétition.

J'ai pu personnellement subir l’allongement de mes "A" sur une première manche de compétition. Un centimètre trop long sur mes avants, m'a valu un vol en drapeau derrière le groupe de tête et une rentré au goal à me faire poser.

On est peut-être pas tous des Sébastien Loeb mais une machine de course reste une machine à régler et à préparer, pour la course ...

 

RtG contrôle votre calage


Basé sur un chariot lesté et un télémètre laser, RtG contrôle le calage, la symétrie et l'éventuel réglage de votre aile.


Tarif TTC : 75 euros


OFFRE Race to Goal

Race to Goal vous offre* un contrôle calage/symétrie et réglage gratuit pour l'achat d'une aile neuve.

*Offre valable durant 12 mois après votre achat.

Art. de Nicolas BRENNEUR


"Suspentages non gainé, votre calage est en danger !"